Découvrez le programme !

édito

photo artiste

Venez à la rencontre d'artistes atypiques à travers 15 événements à l'ambiance intimiste ou festive, nichés dans des lieux singuliers du Sud Gironde ! Du hors-piste culturel mêlant musiques du monde et musiques traditionnelles, conte, concert dessiné, cinéma, bals, rencontres-débats, lecture musicale... Un voyage des sens et de l'esprit vers le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Cameroun, le Burkina, le Maroc, l'Iran, la Sibérie, l'Espagne, l'Occitanie... avec, comme point de rencontre, la découverte de l'autre, l'acceptation des différences, le rapprochement de l'ici et de l'ailleurs.

Bienvenue pour cette 27ème édition des Nuits Atypiques !


27 ans ! 27 ans d’aventure ! Une aventure commencée en 1992 sur les bords de la Garonne à Langon et qui se poursuit, depuis 2015, selon une formule itinérante en Sud Gironde; une aventure qui continue avec les mêmes désirs de partage, de découverte artistique, d’ouverture, de rencontre et d’échange.
Du 1er au 28 juillet, le festival se déploiera à travers 14 communes rurales, dans des lieux singuliers, des jardins, des sites naturels, des moulins, des églises...
Avec des concerts de « musiques du monde » : le musicien camerounais Patrick Bebey, le chanteur franco-berbère Fouad Achkir, le joueur de santur iranien Hassan tabar, la musicienne-chamane sibérienne Olena Uutai, l'artiste béninoise Perrine Fifadji, le trio Tres Vidas qui construit des ponts entre occitanie en andalousie et le grand batteur ivoirien Paco Séry qui trace un chemin singulier entre jazz et Afrique.
Mais aussi des concerts, bals ou stages de « musiques traditionnelles » gasconnes : le duo Brotto-Lopez, le duo Corbefin-Marsac, le trio de polyphonie féminine occitane Cocanha, Lo Bal del Lop, Lo Lop e la Lèbre, Laüsa, et le duo Baudouin & Baudouin. Ce dernier concert préfigurera l'accompagnement d'un nouveau projet solo de Romain Baudouin autour de la vielle, un projet que les Nuits Atypiques accueilleront en résidence de création au cours du dernier trimestre 2018 et qui donnera lieu à un ou plusieurs événements de restitution en Sud Gironde, notamment sur le territoire du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne.
Pour la première fois, le festival fera une place à un concert dessiné, projet artistique pluridisciplinaire (musique et dessin), avec « Unda » du David Muris Quartet, nouvelle création produite par les Nuits Atypiques, en co-production avec l'Iddac – Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel – Agence Culturelle de la Gironde, la commune de Bernos-Beaulac et Uzeste Musical ainsi que le PNR des Landes de Gascogne et la commune de Pissos . (Plusieurs résidence de création accompagnées d'une médiation en milieu scolaire ont eu lieu à Bernos Beaulac, Uzeste et Pissos).
Sans oublier le conte avec Yannick Jaulin, artiste faisant objet d'un compagnonnage avec les Nuits Atypiques qui présentera son nouveau spectacle « Parler d'amour au printemps », Alain Larribet et son itinérance musicale « Le Berger des sons », les nombreuses rencontres-débats et les « Paroles d'artiste », les projections de films et documentaires en français et en occitan, la lecture musicale de Martine Amanieu et Fabrice Viera « Frères migrants », qui contribuent à l'esprit de découverte et d'ouverture des Nuits Atypiques.
Ancrées dans leur territoire et ouvertes aux cultures du monde, dans un esprit de résistance et d’invention de notre futur, les Nuits Atypiques contribuent pleinement à un vivre-ensemble et à un penser-ensemble. A l’ombre de remparts millénaires ou sur les bords du Ciron, à proximité d'une bambouseraie ou au cœur d'un village, dans la fraîcheur d'une église ou dans la cour d'une ferme, dans la salle obscure d'un cinéma ou dans l'antre d'un cercle, les Nuits Atypiques vous convient cette année encore à de précieux moments de bonheur partagé.

MAIS AUSSI :