Dimanche 16 juillet - Bourideys

Ndima « Moaka na ndima – le pygmée aka dans la forêt » [Musique et danses Aka / Congo Brazzaville]

Dès 14h00 // Bourideys

Atelier 15€ // Conférence gratuite // Spectacle 12 € / 8€ / Gratuit – de 16 ans

photo artiste

14h00 – Atelier chant polyphonique pygmée Aka (2h)
Clairière du Lac [repli possible en l'église]
15€, sur réservation www.nuitsatypiques.org ou 06 30 80 96 55
Réservez ici !
La musique faisant partie du quotidien, les Aka pratiquent depuis l’enfance une polyphonie contrapuntique que le jodel, avec ses brusques changements de registre, rend particulièrement spectaculaire. Cet atelier de chant, dont le principe d’apprentissage accessible est l’écoute, l’observation et l’imitation, permet aux participants, sous la coordination de l'ethnologue Sorel Eta, d’acquérir et de comprendre les notions de base sur la structure, l’organisation temporelle et sur le fonctionnement général d’un chant polyphonique pygmée Aka. La transmission de ce savoir musical, permettra également de percevoir la particularité de la musique polyphonique Pygmée par rapport à celle des Bantous (ethnie majoritaire du Congo).

16h30 – Conférence et rencontre-débat avec Sorel Eta, ethnologue et auteur du livre « L'université de la forêt : avec les Pygmées Aka», collection Nouvelles Terres, PUF, 2022
Eglise - Gratuit
Les Pygmées habitent les forêts d’Afrique situées entre l’océan atlantique et les grands lacs, et se repartissent en différents groupes comme les Baka, Bambuti, Batwa, Babongo, Efé... Les Pygmées Aka habitent quant à eux dans les forêts du nord de la République du Congo et du sud de la Centrafrique. Traditionnellement nomades, ils sont aujourd’hui en voie de sédentarisation et leur culture menacée d’extinction. Sorel Eta, ethnologue qui côtoie depuis deux décennies les Pygmées Aka de la forêt du nord de la République du Congo, nous parlera de cette culture peu connue.

18h00 – Spectacle avec Ndima "Moaka na ndima - le pygmée aka dans la forêt" [Musique et danses des peuples autochtones Aka / Congo Brazzaville]
Clairière du Lac [repli possible en fonction de la météo]
12 € / 8€ / Gratuit – de 16 ans
Ndima, la forêt en langue aka, nous entraîne dans les profondeurs de la forêt équatoriale à la découverte des hommes et des femmes aka et de leur patrimoine culturel menacé. Polyphonies aux techniques vocales complexes (contrepoint, yodle), mélodies envoûtantes de la harpe-cithare "mondoumein" et l’arc musical "mbela", instruments cordophones utilisés pour la chasse, et rythmes des tambours feront vibrer les frondaisons des grands chênes qui abritent de leur ombre fraîche les berges du lac de Bourideys.
Angélique Manongo, Émilie Koule, Nadège Ndzabole : chant et danse
Gaston Motambo : chant, danse, percussions
Michel Kossi : chant, danse, percussions, arc musical
Sorel Eta Okanandok (ethnologue et manager) : choeur, percussions




Discographie :
Makingo ma Ndima - 2016
Makingo Ma Betu Ba Aka - 2013
Mo Aka na Ndima - Cyriaque Bassoka Productions - 2003

Photo © Heidi Hattestein

Avec le soutien du Parc Naturel régional des Landes de Gascogne, en collaboration avec la commune de Bourideys

bouton billetterie

MAIS AUSSI :

Mardi 18 juillet, Cadillac - Charlie's country, film de Rolf de Heer (2014, 1h48min, en VO sous-titré en français) suivi d'une rencontre avec les artistes Aborigènes de Bundjalung Kunjiel et Francis Collie, pisteur. Cinéma Lux, 21h00.

Mercredi 19 juillet, Verdelais - Atelier de peinture aborigène avec Goompi Ugerabah, visite du château et veillée aborigène « Corroboree » avec le groupe Bundjalung Kunjiel [Australie]. Château Tich & Grava, à partir de 17h00.